Tag artisan d'art

19.14 en solo, à la Maison de l’Eclusier, à Chatelaillon

Coucou !

C’est parti pour une semaine d’expo en solo, à la Maison de l’Eclusier, à Chatelaillon Plage, côté Boucholeurs.

Je vous y accueillerai du lundi 12 septembre au dimanche 18 septembre inclus, de 10h à 12h30, et de 15h à 19h tous les jours. J’y expose toutes mes créations, cette fois, j’ai toute la place pour moi, je peux m’étaler !

Transats, kakemonos, coussins, abat-jours, séries limitées et pièce unique, venez découvrir mes univers !

Le lien de la Mairie vers l’expo : https://www.chatelaillonplage.fr/agenda/exposition-de-latelier-1914-la-maison-de-leclusier

Et pour ceux qui ne connaissent pas, c’est ici :

2 little bridges

Ces 2 petits bridges à bois recouvert avaient bien besoin d’un rafraichissement, d’autant que leurs propriétaires viennent de renouveler toute la déco de leur pièce : nouveau canapé moutarde, nouveaux tableaux… Il fallait donc les rendre cohérent avec ce nouvel environnement.

Pour des raisons pratiques, solidité, nettoyable, on penche pour le tissu Amara de Casal, en couleur émeraude : c’est une valeur sûre des tapissiers, on n’est jamais déçus de son rendu chaleureux, de sa durabilité, et puisqu’il est disponible en plus de 100 couleurs, impossible de ne pas trouver la sienne. Ici, il sera réhaussé d’un passepoil couleur Bouton d’Or de Passementeries d’Ile de France, qui va rappeler à la nuance près le canapé.

Seul le tissu a été changé. Les mousses sont en bon état, et les propriétaires ont eux même poncé, remis en teinte et ciré le bois. 🙂

Petit Scandi

Hello !

Un petit chantier tout simple, mais toujours très plaisant à réaliser : un petit fauteuil scandinave, manifestement des années 50, avec un vieux simili… a repris des couleurs, tout en restant fidèle à son origine. L’assise, défoncée, a été refaite en ressort Nosag, avec mousse HR, la mousse du dossier, toute fine, a été reprise aussi. Hop, paré d’un beau simili-cuir Beluga Soft de Cotting, il est reparti pour de nombreuses années !

Souvenirs souvenirs : Georges

Georges, c’est ma première commande en tissu personnalisé pour une cliente. Celle-ci revenait d’un voyage au Mexique, les yeux et le téléphone pleins d’images et de couleurs. Elle a souhaité un fauteuil qui pourrait lui rappeler longuement ce voyage.

Pour les motifs, c’était simple : elle m’a laissé ses photos, à moi d’en déduire une ambiance et au final, un tissu. Le mélange de photos altérées et de typographies effacées rappellent les affiches murales qui, au gré du temps, laissent deviner les précédentes, usées par la colle et le temps.

Le fauteuil a été entièrement refait : assise en crin, dossier en mousse. Le dos extérieur, c’est ma cliente qui me l’a fourni : un sac de café siglé d’un « luchador », un lutteur. Dès lors, l’inspiration était toute trouvée, et il en est sorti Georges, une pièce unique colorée, acidulée, qui ne passe pas inaperçu dans un intérieur !

Taud de cockpit pour Antares 8.05

Mon client, propriétaire d’un bateau moteur Antares 8.05, avait un bimini sur arceaux pour protéger son cockpit. Il souhaitait pouvoir ajouter des toiles amovibles, pour lui permettre de fermer entièrement, ou par côté uniquement, sa terrasse. Le tout sans recréer de structure : il s’agit donc de se raccorder sur le bimini.

Il s’agit évidemment d’un chantier sur-mesure, il a donc fallu aller créer de grands gabarits directement sur le bateau. Ceci fait, il a fallu trouver une façon élégante de se rattacher au bimini, et sur la coque. En ce qui me concerne, je déteste que les systèmes d’accroches soient trop visibles : voir des sandows partout me donne l’impression de voir un trampoline en guise de toile.

Il fallait donc des parois assez longues pour cacher les attaches latérales (ici, diabolos et sandows), mais pas trop longues non plus pour ne pas créer un effet jupe qui risque de prendre le vent. Les sandows à l’intérieur et à l’intérieur se font quasiment invisibles : de fait, ils ne sont que très peu attaqués par les UV et l’eau de mer, cela assure une meilleure longévité. Ils sont bien sûr faciles à changer en cas de rupture : ils passent dans des passages de sangles, et ne sont pas cousus dans la toile.

Pour les passages avant, les attaches sur la coque sont fait par des Tenax. Plus solides que des pressions, ils sont également résistants à l’arrachement.
Pour les portes, chacune est indépendante : il y a 2 portes sur chaque paroi latérale, 3 portes à l’arrière, toutes zippées et enroulables. Ainsi, tout devient très modulable. On ne peut monter qu’une seule paroi pour se protéger du vent, ou 2, ou 3.

Un chantier somme toute très technique : il faut évidemment que tout tombe juste au centimètre près. Les parties vitrées ont été privilégiées, pour profiter de la vue, de la clarté. C’est un cristal UV de 0.5mm d’épaisseur qui a été choisi, pour éviter d’alourdir les parois et de créer un effet « plombé » pour le bimini. Avec des parois légères, le bimini reste tendu et esthétique.

Toile LATIM imperméable, zips, fils et accastillage qualité nautique.

Une vidéo du résultat est également visible ici sur mon profil Facebook (pas besoin de compte FB pour la voir ^^)