Tapisserie d’ameublement

Alma Lamanta, le sac à base de chutes, mais chuuut !

Hello tout le monde !

Alors, je tiens à vous présenter absolument ma nouvelle création : c’est Alma LaManta !

Alma, c’est un petit sac, en version bandoulière ou dragonne. C’est un patron unique, imaginé à l’atelier, issu tout droit de mon petit cerveau et des mes (pas si gros que ça) doigts. Mais pourquoi ? POURQUOIIII ?

Oh ! Tout un banc d’Almaz !

Oui, pourquoi faire des sacs, moi qui suis tapissier d’ameublement ? What is the rapport ?

En fait, un tapissier d’ameublement, ça crée des chutes de tissu. Beaucoup. Certaines se recyclent, et j’ai pour cela un partenariat avec CyclaB, à Surgères : le polyester part chez un partenaire, qui broie et recycle les fibres en rembourrage, isolation… C’est la partie recyclage.

Beurk : l’incinération du plastique !

Mais toute une partie de mes tissus ne se recycle pas : tout ce qui est à base de plastiques ou résines. Oui, on utilise cela pour des applications techniques (sellerie nautique, automobile…) aussi bien que pour refaire vos chaises de cuisine. Le simili-cuir, le « skaï », est très utilisé, pour sa résistance extrême. En cuisine, certes, mais aussi en mer, par exemple.

Donc ces tissus, à base plastique, ne se recyclent pas. Pourtant, ils sont neufs, résistants, imperméables… Mais doivent partir en incinération. Ben beurk.

Créer au lieu de jeter

C’est de ce Beurk que m’est venu l’idée d’Alma LaManta.

Un patron unique, réutilisable à l’infini : cela économise du temps.
Une forme petite et inhabituelle : cela permet d’utiliser des petites chutes, qui sont quelquefois irrégulières.
Oser la couleur : autant les chutes de noir, gris… se réutilisent assez facilement au détour d’un petit chantier, autant le rose, le jaune… Tout le monde n’ose pas avoir ces couleurs dans son intérieur, et après tout, chacun ses goûts.

Alma LaManta permet de réutiliser ces petits bouts de tissus. Soit aux couleurs trop marquées, soit parce que simplement, il en reste trop peu pour envisager de faire ne serait-ce qu’un dossier de chaise avec.

Et au vu de la qualité de ces tissus, jeter est déjà criminel à mon goût, mais brûler… A l’heure où les enjeux environnementaux devraient être notre principale préoccupation, c’était pour moi carrément irresponsable de ne pas utiliser ces matériaux. Neufs, de surcroît.

Alma LaManta : le ptit sac responsable & anti-gaspi

Un sac Alma LaManta à bandoulière

Sans vouloir jouer sur le terme de zero déchet (ce n’est pas le cas de mon atelier, mais j’essaie d’y tendre au maximum), il s’agit ici de simplement, limiter les déchets nocifs pour l’environnement. L’impact n’est pas le même lorsqu’on jette du crin végétal ou un tissu pvc. En offrant une seconde vie (enfin, même une première, pour le coup) à ces tissus issus de l’industrie pétrolière, j’optimise cette ressource. J’essaie d’utiliser au maximum. Je découpe, je recouds, pour en faire des petits sacs. Il suffit d’une chute de 20*20cm, et hop, ça part en Alma.

Alors, les couleurs et tissus sont en fonction des chantiers. Il y en aura des identiques, il y en aura des bicolores, des quadricolores, et peut-être du cuir aussi… Ce sera au gré des chantiers, au gré des courants… Mais n’est-ce pas le principe des raies manta ? On suit le courant et… Advienne que pourrA(lma) !

Alma sur la boutique en ligne

Damned, j’ai oublié de vous dire ! Alma LaManta est en vente sur ma boutique en ligne. Vous pouvez la trouver ici : https://19-14.fr/categorie-produit/alma-lamanta/ , ou bien sûr directement à l’atelier 19.14, en Charente Maritime, à Aulnay de Saintonge !

2 little bridges

Ces 2 petits bridges à bois recouvert avaient bien besoin d’un rafraichissement, d’autant que leurs propriétaires viennent de renouveler toute la déco de leur pièce : nouveau canapé moutarde, nouveaux tableaux… Il fallait donc les rendre cohérent avec ce nouvel environnement.

Pour des raisons pratiques, solidité, nettoyable, on penche pour le tissu Amara de Casal, en couleur émeraude : c’est une valeur sûre des tapissiers, on n’est jamais déçus de son rendu chaleureux, de sa durabilité, et puisqu’il est disponible en plus de 100 couleurs, impossible de ne pas trouver la sienne. Ici, il sera réhaussé d’un passepoil couleur Bouton d’Or de Passementeries d’Ile de France, qui va rappeler à la nuance près le canapé.

Seul le tissu a été changé. Les mousses sont en bon état, et les propriétaires ont eux même poncé, remis en teinte et ciré le bois. 🙂

Petit Scandi

Hello !

Un petit chantier tout simple, mais toujours très plaisant à réaliser : un petit fauteuil scandinave, manifestement des années 50, avec un vieux simili… a repris des couleurs, tout en restant fidèle à son origine. L’assise, défoncée, a été refaite en ressort Nosag, avec mousse HR, la mousse du dossier, toute fine, a été reprise aussi. Hop, paré d’un beau simili-cuir Beluga Soft de Cotting, il est reparti pour de nombreuses années !

Château d’Ax P122 : nouveau tissu

Ce petit fauteuil Château d’Ax, tournant et basculant, a l’avantage d’être hyper confortable. Son souci ? Il est resté devant une baie vitrée, et le climat de Charente-Maritime, très ensoleillé, ne pardonne pas. Le tissu a été complètement décoloré. Rageant lorsque le fauteuil a moins de 3 ans…

Décoloration du dos

Alors, pour éviter que ce problème ne se reproduise, j’ai proposé, pour la partie dossier, l’utilisation d’un simili-cuir de marque Skaï, le Parotega. Son utilisation est prévue entre autre pour application nautique et automobile, d’où sa forte résistance aux UV. Le problème de décoloration est donc réglé. ^^
Pour les coussins d’assise et de dossier amovibles, c’est une microfibre, lavable, de chez Kobe qui a été choisie, pour le confort et la douceur au toucher. Si celle-ci est plus sensible aux UV, l’avantage est qu’en cas de décoloration, il n’y aura que les coussins dont il faudra changer le tissu, et non l’ensemble. En terme de coût, la différence est sensible !

Ah, un détail : les couleurs ont été choisies par les clients pour donner un coup de pep’s ! Ils aiment les couleurs vives, leur intérieur est coloré, chaud, vivant. Alors, aucune hésitation, ce sera un ensemble orange et vert !

Chaises de jardin

Oui, des fois, les chantiers sont tous simples, tous faciles, mais permettent de réutiliser au lieu de jeter, et ça, c’est beau geste !

Ces chaises de jardin en acacia gardent leur structure en bon état, mais la toile qui sert d’assise/dossier a subi les assauts du temps. J’ai donc remplacé le tissu avec de la toile Batyline, connue pour sa solidité, et son insensibilité aux intempéries. Le beau jaune d’or égaye le jardin, la résistance est assurée par l’utilisation de fil nautique résistant aux UV.

Encore une fois, c’est tout simple, mais ça change tout !

La photo est évidemment avant/après ! 🙂